Le Blues

Découvre son origine, son histoire

Posted by an anonymous monkey fighter on December 21, 2012

Histoire du Blues

Les origines du Blues

Le blues est né avec l'esclavage de la communauté noire dans les régions du sud des États-Unis. Il est considéré comme une profane manifestation d'un sentiment de douleur, qui a eu un long et cheminement humain et civile. Il est d’abord repris dans la parole poétique, puis dans le chant et l'accompagnement dans une deuxième phase. La date de naissance de la rencontre entre l'expression poétique et musicale s’est faite autour de 1870, ce qui marque la dénonciation amère d'une vaste communauté de Noirs qui retrouve soudain la force et le courage d'exprimer son angoisse dans une lamentation de douleur, qui est parfois traduite par un chant de guerre qui fait rage, un cri causé par la pauvreté, par le vide qui est inconsciemment derrière lui.

Il est arrivé après le dix-huitième siècle que certains marchands d'esclaves, les propriétaires de colonies sur les côtes de l'Afrique, commencent le transport des Noirs vers l’Amérique, où les territoires demandaient de la main-d’œuvre à faible coût, qui a été offerte par le marché des hommes de couleur.

Ainsi se développe la plus grande migration forcée. Ce phénomène n'est pas seulement de nature économique. En 1776 sont apparues dans les journaux les premières annonces qui offraient les esclaves que l’on pouvait engager.

Les esclaves noirs installés dans le territoire de la Louisiane jouissaient de plus de liberté que ceux qui étaient arrivés dans les possessions de puritains britanniques. Ceci explique pourquoi les premiers Blues dans leurs modes d'expression sont nés à la Nouvelle-Orléans et ses environs, sur les rives du Mississippi où ils pouvaient continuer à exprimer leur spiritualité, leurs traditions et leurs coutumes.

En chantant le blues, cependant, il persiste la tristesse et la douleur quotidienne qui se transforme en espoir d'amélioration et est exprimée d'abord avec des chansons accompagnées seulement en battant des mains et non pas par la musique, en préservant toujours l'aspect caractéristique de la poésie qui exprime une condition désolée de regret et de nostalgie amère.

Le Blues des années 20 aux années 40

Les chanteurs de blues classiques des années 20 et 40 étaient souvent accompagnés par un orchestre, ils sont ainsi considérés comme les précurseurs de toute la musique américaine. Un exemple était Bessie Smith qui connaissait la gloire jusqu'aux années 20 grâce à son contralto : Sa puissante voix qui a donné à sa musique une dimension vraiment dramatique. Les Blues des champs sont probablement nés dans le delta du Mississippi, développés d'une manière différente dans le Sud-Ouest ou la côte est liée à des traditions musicales. Depuis 1925, les maisons de disques ont été affectées par l'industrie. Il existe différents styles qui sont apparus par la suite: les blues du Delta, la côte Est, Texas blues.

Bessie Smith, "l'impératrice du Blues"

Le Blues des années 40 aux années 60

Suite à l'activité économique liée à la Seconde Guerre mondiale un certain nombre d'hommes de couleur ont obtenu des facilités financières ce qui leur donnait accès à la classe moyenne de la société locale. Le quotidien des hommes du Sud sont devenus de plus en plus intolérable pour eux et de nouvelles aspirations ont émergé dans leur musique qui est devenue électrifiée.

L'électricité a donné au Blues une seconde jeunesse. La guitare électrique a permis une multiplication des sons et une diversification des effets sonores grâce notamment à B.B. King à Memphis et Muddy Waters à Chicago.

C’est à Chicago et Memphis qu’est la dominante harmonique. Grâce à un système de sonorisation, Little Walter comme Sonny Boy Williamson ont été en mesure de rivaliser avec le saxophone.

À la fin des années 50 la rénovation est venu du district ouest de Chicago, ce son de la côte ouest était l'expression d'un climat désespéré et oppressif.

Muddy Waters, monument du Chicago Blues

Le Blues des années 60 aux années 80

La situation historique de la période met en évidence les différences qui existaient entre les Blancs et les Noirs. La culture noire, cependant, était très influencée par la culture blanche afin de créer un nouveau genre de musique appelé hillbilly. Musique populaire auprès des jeunes, en raison de sa vitesse et de fonctionnalités pour son «vocabulaire» tiré de la musique noire.

A la fin des années soixante, le blues n'a pas été un style dominant de l'industrie musicale. Beaucoup de ses musiciens ont néanmoins joué pendant cette période, devant des audiences plus larges que ce que jamais. Le Blues est alors devenu un style certes moins populaire, mais pas moins influent. Jamais il n'a été question de sa mort, dumoins pendant cette période.

Muddy avec l'une de ses Fender Stratocaster

Le Blues des années 80 à aujourd'hui

Après 1980, ils y eut des changements remarquables dans le Blues, qui ont fait de cette période un tournant important dans l'histoire de la musique. Le plus grand changement est sans doute composé de la «découverte» du blues par un public ayant grandi avec le Rock 'n' roll. Dans les années 80, il n'a pas été difficile de trouver des groupes de blues avec une grande suite dans toutes les classes sociales.

Au cours des deux dernières décennies, aussi, la scène musicale a perdu les légendes du blues qui ont contribué à définir le langage musical, comme Luther Allison, Albert Collins, Jimmy Reed, BB King entre autres.

Cependant, ces dernières années, est apparue une nouvelle génération de talent, de jeunes musiciens sont capables de non seulement faire des blues, mais aussi du hard rock, country et même jazz. Influencé par leurs grands prédécesseurs, ils travaillent au sein de la riche tradition du blues, imprégnant leur inspiration personnelle.

Aujourd'hui, le blues est une grande entreprise qui comprend la radio dédiée à ce type de musique, salles de concert, film, festivals et enregistrements qui vendent des millions d'exemplaires; à ce moment, il y a des artistes qui ont contribué à rendre la musique blues beaucoup plus populaire que ce qui était imaginable dans les périodes antérieures.

Quelle meilleure façon de conclure cet article qu'un petit hommage à BB King ? Grand musicien et source d'inspiration pour les nouvelles générations d'artistes, à travers lesquelles le Blues continuera de sonner, de chanter... De vivre.

BB King - King of the Blues